mardi, mars 15, 2005

Le mystère du lait

Depuis quelques jours, un terrible mystère secoue les différents service de mon entreprise.
N’allez pas croire que de l’argent ait été détourné ou que des ordinateurs aient été volés. C’est bien pire que ça…
Il n’y a plus de lait dans la machine à café.
Ayant la chance de compter parmi mes innombrables fonctions celle de « responsable de la machine a café » (lourde, très lourde responsabilité…), il m’a donc fallu mener l’enquête.
Et là, la conclusion est pire que ce que tout le monde imaginait.
Il y a du lait dans la machine !!! Simplement, celui-ci, sans doute dans un acte de rébellion suicidaire, refuse de descendre jusqu’aux gobelets de mes collègues en détresse.
Et franchement, malgré ma longue expérience dans le triturage d’entrailles de machine a café, je ne peux rien y faire.
J’ai donc la chance de recevoir en moyenne quatre ou cinq appels par jour me demandant si je peux faire quelque chose pour le lait.
Ca va du « Seb, heu, y a plus de lait dans la machine… Tu pourrais faire quelques chose ??? » au « Seb, ça fait cinq jours qu’il y a plus de lait.. T’attends quoi pour t’en occuper ??? Faut que j’en parle à ton chef c’est ça ??? »
Car il faut bien comprendre que si le cadre a besoin vital de son café après son déjeuner d’affaire, le lait semble revêtir une importance capitale dans le régime alimentaire de l’Assistante. Et là, adieu le réconfort du petit chocolat, l’évasion du café crème et l’exotisme torride du cappuccino…
Mais franchement, est ce ma faute si le lait fait grève ??? Peut être qu’après tout il aimerait lui aussi une revalorisation de son pouvoir d’achat ???

1 commentaire:

El Canardo a dit…

Cher Léo Mallet d'entreprise,

à quand la suite de cet intéressant feuilleton policier, dans la pure veine du "Perroquet des Batignolles" que nous écoutions en révisant nos partiels il y a bien longtemps?

Ton fan inconditionnel en manque de prose...